Préparer le CAP Petite Enfance dans les meilleures conditions

800 000 naissances ont lieu chaque année en France, alors pour aider les parents faire garder leurs enfants, le secteur de la Petite Enfance est en recherche perpétuelle de mains d'œuvre. D'ailleurs, ce domaine offre des emplois stables et passionnants, alors si vous souhaitez vous tracer un avenir professionnel solide, vous pouvez passer votre CAP Petite Enfance.

Une formation dans le secteur de la petite enfance

Effectivement, avec un CAP Petite Enfance, la personne pourra exercer en tant qu'auxiliaire ou agent de crèche. Il sera possible de devenir animatrice, aide-éducatrice, aide auxiliaire de puériculture, agent spécialisé ou agent d'animation. Néanmoins, pour occuper un poste d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles, elle devra passer un concours externe de la fonction publique. Ces conditions sont obligatoires pour passer un diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants, par exemple. 

En suivant une formation Petite Enfance, elle pourra accéder à un poste dans une crèche. Effectivement, en vue d'obtenir le CAP, elle peut suivre une formation qui se déroule sur 10 mois. Durant ce cursus, elle effectuera un stage en entreprise d'une durée de 3 mois, afin de mieux s'imprégner de son futur métier.

Des cours adaptés pour exercer au mieux la profession

A la fin de votre formation, la personne formée sera capable d'accueillir les jeunes enfants, d'entretenir les divers environnements, de concevoir et d'animer des activités. Elle maîtrisera également les règles d'hygiène et de vie en collectivité et saura préparer des collations. Cependant, pour pouvoir prétendre à cette préparation, elle doit avoir un niveau 3ème et bénéficier de connaissances en lecture, écriture et en calcul.

Sa formation pourra être financée par un CPF, le Conseil Régional, un CIF ou d'aides individuelles. Alors qu'elle soit salariée ou demandeur d'emploi, elle pourra s'offrir cette opportunité qui lui forgera un avenir plus serein. En effet, avec un CAP, aura la possibilité de postuler dans les crèches, les écoles maternelles, les haltes-garderies et même devenir assistante maternelle. Elle pourra si le cœur lui en dit, entrer en prépa concours auxiliaire de puériculture.