Bien éduquer son chat grâce aux conseils d’un comportementaliste animalier

Avoir un chat chez soi demande généralement une éducation stricte pour qu’il puisse garder une bonne propreté sans un laisser-aller. Selon un comportementaliste animalier, ces félins ont besoin d’une réglementation plus ou moins sévère pour qu’ils puissent s’habituer progressivement à leur nouvel environnement.

chat

Apprendre l’hygiène au chat

Le chat est un animal connu pour sa nature exigeante. Souvent inculquée dès la naissance par sa mère, l’hygiène du chaton laisse parfois à désirer. Il n’est pas rare que ce dernier fasse ses besoins dans les 4 coins de la maison.

Pour éradiquer ce cas, il est nécessaire d’acquérir certains accessoires pour chats dont le plus important est la litière. Le choix du bac et de la litière est important dans le fait que chaque modèle dépend en grande partie de la personnalité du chaton. Certains chats refusent de faire leurs besoins dans le bac pour la seule raison que ce dernier ne soit pas assez profond et qu’ils ne s’y sentent par en sécurité.

L’emplacement de ces accessoires d’hygiène devra être dans une zone discrète de la maison, loin des regards curieux. Il convient alors d’éviter les endroits de passage, de couchage ou de repas. Ce n’est qu’une fois la litière installée que l’apprentissage débute. Même si le chat est réputé pour être propre, il faut tout de même faire preuve de patience pour qu’il puisse s’adapter à sa litière.

Pour plus d’assistance, on peut consulter un comportementaliste animalier, à l’exemple de Catapart, ou bien se rendre sur leurs sites internet pour plus de praticité. Ce spécialiste saura prodiguer les bons conseils pour mieux comprendre son chat et réussir à lui fournir le milieu favorable à son épanouissement.

Les bonnes manières

Pour l’équilibre du chat et de son maitre, lui apprendre les bonnes manières est la seconde phase. Les propriétaires de chat se plaignent souvent que leur animal griffe les meubles, les rideaux ou encore les tapisseries de la maison. Selon les études, affûter ses griffes fait partie du cycle de bien-être pour chat.

Pour éviter de punir à tout bout de champ le félin, la meilleure solution serait de lui offrir des objets spéciaux comme les griffoirs. Cet accessoire est indispensable pour sa croissance. Pour qu’il s’y habitue rapidement, il convient de l’installer près de sa zone de couchage.

L’arbre à chat se voit également être indispensable dans le sens où il fait à la fois office de griffoir, de terrain de jeux et de perchoir. Pour protéger son mobilier, il est parfois nécessaire d’utiliser un répulsif ou d’essence d’agrume. Ces derniers sont connus pour faire fuir les matous.