Comment ouvrir une porte claquée ?

Courant d’air ou par inadvertance, la porte s’est refermée sur elle-même avec la clé à l’intérieur, vous laissant coincé devant la porte d’entrée. Diverses méthodes permettent d’ouvrir cette porte claquée, entre autres l’utilisation d’une radiographie, d’une carte bancaire, d’un fil de fer, etc. Toutefois, si vous n’y arrivez pas ou que vous ne voulez pas endommager votre porte, il ne faut pas hésiter à solliciter l’aide d’un dépanneur en serrurerie.

Différentes techniques pour ouvrir une porte claquée

Si la porte est seulement claquée et non fermée à clé, il est possible de la rouvrir grâce aux différentes méthodes que tout le monde peut pratiquer. Le principe est de repousser le pêne demi-tour biseauté de la porte en recourant à divers objets, sans pour autant causer des dégâts à la serrure.

Pour ouvrir une porte claquée, vous pouvez introduire une radiographie (radio médicale) entre la porte et le battant pour atteindre le pêne. Il faut secouer doucement la porte par des coups de main rapides ou de petits coups de pieds afin de pousser le pêne vers l’intérieur de son logement.

Si vous n’avez pas une radiographie à portée de main, prenez une carte souple telle que les cartes bancaires ou les cartes de fidélité. L’objectif est le même : repousser le pêne demi-tour biseauté à l’intérieur de son logement. À défaut d’une carte, vous utilisez une bouteille en plastique découpée afin de disposer d’une feuille de plastique rigide ou encore un fil de fer rigide et fin (1 à 2mm d’épaisseur) présenté en forme de Z.

Pour chaque modèle de porte, des méthodes différentes

Les objets pouvant être utilisés pour ouvrir une porte claquée ne manquent pas. Toutefois, leur efficacité dépend du type de porte et du modèle de la serrure. Les différentes techniques présentées précédemment sont valables pour une simple porte, mais elles diffèrent un peu pour les portes disposant d’une poignée de protection ou d’une cornière antieffraction.

Dans le premier cas, il faut retirer la plaque ou la rosace de protection avec un tournevis afin de pouvoir faire tourner le dispositif où se trouve la poignée de la porte avec une pince. En effet, les portes à cornières antieffraction présentent peu d’écartements entre le dormant et le battant, d’où la nécessité d’utiliser une plaque métallique.

Mais si votre porte est dotée d’une serrure blindée, réalisez un petit trou (5mm) avec une perceuse près de la poignée. Faites ensuite glisser une tige de fer dans le trou afin d’atteindre la poignée ou la tirette de la porte. Une fois la porte ouverte, il ne faut pas oublier de reboucher le trou.

Faire appel à un serrurier professionnel

Pour certains modèles de serrure, il est nécessaire de solliciter un dépanneur en serrurerie comme Antony serrurerie, pour ouvrir la porte. C’est notamment le cas des portes disposant de cornières antieffraction bien ajustées, ne permettant pas d’y insérer ni radio ni fil de fer rigide.

Disposant des compétences et du savoir-faire nécessaire, un serrurier professionnel est en mesure de débloquer la porte sans pour autant la détruire ou endommager sa serrure. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de bien lui présenter le modèle de votre porte et le type de la serrure.